Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole (BP REA)

Le BP REA est un diplôme national de niveau 4 adapté aux réalités locales, qui permet d’obtenir les compétences nécessaires pour l’exercice du métier de Responsable d’Entreprise Agricole. Il donne la capacité professionnelle permettant de s’installer.

Modalités

présentiel

Durée

1336h

lieu

Mirande

DATES

sept à juin

financement

Demandeur d'emploi : Région
Salarié : Transition Pro
Apprenti : OPCO
Autre : nous contacter

OBJECTIFS DE LA FORMATION

La conduite d’une exploitation agricole nécessite de mobiliser des compétences communes, transversales à toutes les activités, qui s’appliquent à toutes les structures quel que soit leur système d’exploitation :

=> Le pilotage du système d’exploitation
=> La commercialisation des produits
=> La gestion économique et administrative
=> L’organisation du travail, le management
=> L’intégration dans les réseaux professionnels et territoriaux

Cela nécessite également d’acquérir les compétences spécifiques liées à la conduite d’une activité de production et de transformation.
Le CFPPA du Gers propose la conduite de plusieurs types d’ateliers :

* grandes cultures
* maraîchage

PUBLIC

Tous publics

PRé-REQUIS

Le projet professionnel sera validé à travers une expérience ou une immersion dans le métier

Adultes :
Avoir plus de 18 ans. 

Apprentis :
Public âgé de 29 ans révolus. 

La sélection s’effectue à travers un entretien de motivation.

MODALITES D'ADAPTATION DU PARCOURS

Pour être déclaré admis, le candidat doit avoir obtenu toutes les unités du brevet professionnel. Les candidats qui prétendent au diplôme et qui ont déjà obtenu un ou plusieurs blocs de compétences – au titre de la formation professionnelle continue ou au titre de la validation des acquis de l’expérience, titulaires de l’attestation délivrée par le directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, – peuvent être dispensés à leur demande d’une ou plusieurs unités capitalisables du diplôme correspondant aux blocs de compétences obtenus sous réserve de la validité de l’option du diplôme présentée. En cas de rénovation de l’option, il est tenu compte d’un tableau de correspondances entres anciennes et nouvelles unités capitalisables.

INFORMATIONS METIERS

Voir le site Internet : https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/29257/#ancre4
Retrouvez les indicateurs de résultats de l’article L. 6111-8 du code du travail en suivant ce lien
https://www.inserjeunes.education.gouv.fr/diffusion/formation?formation=BP$21007$BPA4

CONTENU

Unité de formation n°1 : se situer en tant que professionnel
Unité de formation n°2 : piloter le système de production
Unité de formation n°3 : conduire le processus de production dans l’agroécosystème 
Unité de formation n°4 : assurer la gestion technico-économique, financière et administrative de l’entreprise agricole 
Unité de formation n°5 : valoriser les produits et les services de l’entreprise

> Réaliser les opérations de production de l’atelier de plantes à parfum, aromatiques et médicinales
> Réaliser les opérations de production de l’atelier arboricole
> Assurer la maintenance des matériels roulants et des équipements fixes mécanisés
> Réaliser les opérations de production de l’atelier semences
> Mettre en œuvre une prestation de service en travaux agricoles et ruraux
 > Réaliser les opérations de production de l’atelier volailles de chair
> Réaliser les opérations de production de miel et/ou de gelée royale de l’atelier apicole

méthode mobilisée

Les outils pédagogiques utilisés pour animer les formations sont variés :


– Présentation sous forme de diaporamas, illustrations, vidéos
– Mise en situation professionnelle réelle au moyen de nos plateaux techniques
– Travaux en groupes permettant l’échange des pratiques et le développement des softs skills.
– Retours réflexifs sur les pratiques
– Visites d’entreprises, rencontre de professionnels, participation à des évènements professionnels organisés sur le territoire

Lieu

CFPPA du Gers / Site de Mirande (32)

Modalités pédagogiques

Formation présentielle (continue ou apprentissage)

ADULTES // De septembre à juin – durée moyenne de la formation : 1336 h 
dont nombre d’heures en centre : 1000 h

dont nombre d’heures en entreprise : 336 h 

APPRENTIS // De septembre à juillet N+2 – durée moyenne de la formation : 2785 h

dont nombre d’heures en centre : année 1 – 500 h / année 2 – 500 h

dont nombre d’heures en entreprise : année 1 – 868 h / année 2 – 917 h

 

PRIX

Formation continue en présentiel : 13,65 €/heure / stagiaire en centre

Apprentissage Gratuité de la formation pour l’apprenti

FINANCEMENT

  • Le Programme régional (Occitanie) de formation 2023-2026 – programme QUALIF PRO
  • Vos droits CPF
  • Votre OPCO
  • Autre : nous consulter

couts pédagogiques

13,65€ / heure / stagiaire en centre.

VOIE DE FORMATION

Formation continue

Formation par apprentissage

 

DISPOSITIF D’EVALUATION

Evaluation formative en cours de formation
Evaluation de certification à l’issue de chaque Unité de Formation (UF) et de chaque Unité Capitalisable d’Adaptation Régionale à l’Emploi (UCARE).
Enquête de satisfaction en fin de formation

mode de validation

Diplôme de niveau 4 (anciennement IV)

délai d'accés

PRESENTIEL

Nombre de sessions par an : 1 session – de septembre à juin.

 

ACCESSIBILITÉ

Les personnes en situation de handicap peuvent à tout moment, bénéficier d’un entretien avec la personne ressource handicap afin d’envisager un aménagement de parcours.  

possibilité de valider un/ou des blocs de compétences

Oui  

modalités d’adaptation possibles du parcours pour tenir compte du niveau initial du demandeur ou de sa situation (validation d’acquis académique, épreuves certificatives de positionnement ainsi que les «passerelles possibles »

Pour être déclaré admis, le candidat doit avoir obtenu toutes les unités du brevet professionnel.
Les candidats qui prétendent au diplôme et qui ont déjà obtenu un ou plusieurs blocs de compétences au titre de la formation professionnelle continue ou au titre de la validation des acquis de l’expérience, titulaires de l’attestation délivrée par le directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, peuvent être dispensés à leur demande d’une ou plusieurs unités capitalisables du diplôme correspondant aux blocs de compétences obtenus sous réserve de la validité de l’option du diplôme présentée. En cas de rénovation de l’option, il est tenu compte d’un tableau de correspondances entres anciennes et nouvelles unités capitalisables.

 

principales activités du métier visées par l’action de formation

Les emplois-type ciblés par le brevet professionnel « Responsable d’entreprise agricole » sont ceux d’agriculteurs et de salariés agricoles hautement qualifiés dont le niveau d’emploi est le niveau 4.

Ce diplôme permet d’obtenir la capacité professionnelle agricole pour s’installer avec ou sans les aides (DJA).
Le responsable d’entreprise agricole et les salariés hautement qualifiés peuvent exercer leurs activités dans des types d’entreprises très différents, en fonction du secteur d’activité, de la taille, du statut juridique, du mode de production ou de l’organisation sociale de l’entreprise ainsi qu’en fonction des réseaux et du territoire dans lesquels les activités de l’entreprise s’inscrivent.


Très autonome, le titulaire de l’emploi travaille seul et en réseau avec l’appui d’associés, de salariés, d’agriculteurs voisins, de techniciens et de partenaires. Il dispose d’une forte capacité d’initiative. Il a le sens des responsabilités et la capacité à se remettre en cause. Il doit savoir écouter et dialoguer, et savoir s’entourer d’experts pour le conseiller dans ses décisions et l’accompagner dans ses projets. Il peut déléguer certaines fonctions ou activités dont il garde la responsabilité.


Un responsable d’entreprise autant qu’un salarié hautement qualifié doivent maîtriser les techniques de production et, en fonction des orientations choisies, les procédés de transformation et de commercialisation. L’acte de production suppose également l’utilisation fréquente d’une grande diversité d’agroéquipements, d’outils d’aide à la décision (OAD) et la maîtrise des technologies de l’information et de la communication.

Gestionnaire d’entreprise et manager lorsqu’il emploie de la main d’œuvre salariée, le responsable d’entreprise agricole est un homme ou une femme polyvalent et multicompétent qui doit savoir anticiper et s’adapter dans un contexte en rapide évolution. Il doit pour cela assurer une veille prospective et rechercher les meilleurs pratiques et techniques disponibles pour progresser.

principaux débouchés

Agriculteur / Agricultrice ; Eleveur / Eleveuse ; Gérant / Gérante d’exploitation agricole ; Producteur / Productrice ; Responsable d’élevage ; Chef de culture ; Chef de production agricole ; Cultivateur / Cultivatrice ; Régisseur / Régisseuse d’exploitation agricole

poursuite de formation possible

La poursuite d’études est possible avec un BTS Analyse et Conduite des systèmes
d’Exploitation.

qualité et satisfaction

Taux de réussite aux examens Année 2022-2023 : 100%

Taux d’insertion professionnelle Année 2022-2023 : 56%

Taux de satisfaction Année 2022-2023 : 100%

Mise à jour :  08/01/2024

OBJECTIFS DE LA FORMATION

La conduite d’une exploitation agricole nécessite de mobiliser des compétences communes, transversales à toutes les activités, qui s’appliquent à toutes les structures quel que soit leur système d’exploitation :

=> Le pilotage du système d’exploitation
=> La commercialisation des produits
=> La gestion économique et administrative
=> L’organisation du travail, le management
=> L’intégration dans les réseaux professionnels et territoriaux

Cela nécessite également d’acquérir les compétences spécifiques liées à la conduite d’une activité de production et de transformation.
Le CFPPA du Gers propose la conduite de plusieurs types d’ateliers :

* grandes cultures
* maraîchage

PUBLIC

Tous publics

PRé-REQUIS

Le projet professionnel sera validé à travers une expérience ou une immersion dans le métier

Adultes :
Avoir plus de 18 ans. 

Apprentis :
Public âgé de 29 ans révolus. 

La sélection s’effectue à travers un entretien de motivation.

MODALITES D'ADAPTATION DU PARCOURS

Pour être déclaré admis, le candidat doit avoir obtenu toutes les unités du brevet professionnel. Les candidats qui prétendent au diplôme et qui ont déjà obtenu un ou plusieurs blocs de compétences – au titre de la formation professionnelle continue ou au titre de la validation des acquis de l’expérience, titulaires de l’attestation délivrée par le directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, – peuvent être dispensés à leur demande d’une ou plusieurs unités capitalisables du diplôme correspondant aux blocs de compétences obtenus sous réserve de la validité de l’option du diplôme présentée. En cas de rénovation de l’option, il est tenu compte d’un tableau de correspondances entres anciennes et nouvelles unités capitalisables.

INFORMATIONS METIERS

Voir le site Internet : https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/29257/#ancre4
Retrouvez les indicateurs de résultats de l’article L. 6111-8 du code du travail en suivant ce lien
https://www.inserjeunes.education.gouv.fr/diffusion/formation?formation=BP$21007$BPA4

CONTENU

Unité de formation n°1 : se situer en tant que professionnel
Unité de formation n°2 : piloter le système de production
Unité de formation n°3 : conduire le processus de production dans l’agroécosystème 
Unité de formation n°4 : assurer la gestion technico-économique, financière et administrative de l’entreprise agricole 
Unité de formation n°5 : valoriser les produits et les services de l’entreprise

> Réaliser les opérations de production de l’atelier de plantes à parfum, aromatiques et médicinales,
> Réaliser les opérations de production de l’atelier de production fruitière,
> Entretien et réparation de ses équipements,
> Agriculture de précision,
> Réaliser les opérations de production de l’atelier apicole.

 >Réaliser les opérations de production de l’atelier avicole.

> Réaliser les opérations de production de l’atelier semences en grandes cultures.

méthode mobilisée

Les outils pédagogiques utilisés pour animer les formations sont variés :


– Présentation sous forme de diaporamas, illustrations, vidéos
– Mise en situation professionnelle réelle au moyen de nos plateaux techniques
– Travaux en groupes permettant l’échange des pratiques et le développement des softs skills.
– Retours réflexifs sur les pratiques
– Visites d’entreprises, rencontre de professionnels, participation à des évènements professionnels organisés sur le territoire

Lieu

CFPPA du Gers / Site de Mirande (32)

Modalités pédagogiques

Formation présentielle (continue ou apprentissage)

ADULTES // De septembre à juin – durée moyenne de la formation : 1336 h 
dont nombre d’heures en centre : 1000 h

dont nombre d’heures en entreprise : 336 h 

APPRENTIS // De septembre à juillet N+2 – durée moyenne de la formation : 2785 h

dont nombre d’heures en centre : année 1 – 500 h / année 2 – 500 h

dont nombre d’heures en entreprise : année 1 – 868 h / année 2 – 917 h

 

PRIX

Formation continue en présentiel : 13,65 €/heure / stagiaire en centre

Apprentissage Gratuité de la formation pour l’apprenti

FINANCEMENT

  • Le Programme régional (Occitanie) de formation 2023-2026 – programme QUALIF PRO
  • Vos droits CPF
  • Votre OPCO
  • Autre : nous consulter

couts pédagogiques

13,65€ / heure / stagiaire en centre.

VOIE DE FORMATION

Formation continue

Formation par apprentissage

 

DISPOSITIF D’EVALUATION

Evaluation formative en cours de formation
Evaluation de certification à l’issue de chaque Unité de Formation (UF) et de chaque Unité Capitalisable d’Adaptation Régionale à l’Emploi (UCARE).
Enquête de satisfaction en fin de formation

mode de validation

Diplôme de niveau 4 (anciennement IV)

délai d'accés

PRESENTIEL

Nombre de sessions par an : 1 session – de septembre à juin.

 

ACCESSIBILITÉ

Les personnes en situation de handicap peuvent à tout moment, bénéficier d’un entretien avec la personne ressource handicap afin d’envisager un aménagement de parcours.  

possibilité de valider un/ou des blocs de compétences

Oui  

modalités d’adaptation possibles du parcours pour tenir compte du niveau initial du demandeur ou de sa situation (validation d’acquis académique, épreuves certificatives de positionnement ainsi que les «passerelles possibles »

Pour être déclaré admis, le candidat doit avoir obtenu toutes les unités du brevet professionnel.
Les candidats qui prétendent au diplôme et qui ont déjà obtenu un ou plusieurs blocs de compétences au titre de la formation professionnelle continue ou au titre de la validation des acquis de l’expérience, titulaires de l’attestation délivrée par le directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, peuvent être dispensés à leur demande d’une ou plusieurs unités capitalisables du diplôme correspondant aux blocs de compétences obtenus sous réserve de la validité de l’option du diplôme présentée. En cas de rénovation de l’option, il est tenu compte d’un tableau de correspondances entres anciennes et nouvelles unités capitalisables.

 

principales activités du métier visées par l’action de formation

Les emplois-type ciblés par le brevet professionnel « Responsable d’entreprise agricole » sont ceux d’agriculteurs et de salariés agricoles hautement qualifiés dont le niveau d’emploi est le niveau 4.

Ce diplôme permet d’obtenir la capacité professionnelle agricole pour s’installer avec ou sans les aides (DJA).
Le responsable d’entreprise agricole et les salariés hautement qualifiés peuvent exercer leurs activités dans des types d’entreprises très différents, en fonction du secteur d’activité, de la taille, du statut juridique, du mode de production ou de l’organisation sociale de l’entreprise ainsi qu’en fonction des réseaux et du territoire dans lesquels les activités de l’entreprise s’inscrivent.


Très autonome, le titulaire de l’emploi travaille seul et en réseau avec l’appui d’associés, de salariés, d’agriculteurs voisins, de techniciens et de partenaires. Il dispose d’une forte capacité d’initiative. Il a le sens des responsabilités et la capacité à se remettre en cause. Il doit savoir écouter et dialoguer, et savoir s’entourer d’experts pour le conseiller dans ses décisions et l’accompagner dans ses projets. Il peut déléguer certaines fonctions ou activités dont il garde la responsabilité.


Un responsable d’entreprise autant qu’un salarié hautement qualifié doivent maîtriser les techniques de production et, en fonction des orientations choisies, les procédés de transformation et de commercialisation. L’acte de production suppose également l’utilisation fréquente d’une grande diversité d’agroéquipements, d’outils d’aide à la décision (OAD) et la maîtrise des technologies de l’information et de la communication.

Gestionnaire d’entreprise et manager lorsqu’il emploie de la main d’œuvre salariée, le responsable d’entreprise agricole est un homme ou une femme polyvalent et multicompétent qui doit savoir anticiper et s’adapter dans un contexte en rapide évolution. Il doit pour cela assurer une veille prospective et rechercher les meilleurs pratiques et techniques disponibles pour progresser.

principaux débouchés

Agriculteur / Agricultrice ; Eleveur / Eleveuse ; Gérant / Gérante d’exploitation agricole ; Producteur / Productrice ; Responsable d’élevage ; Chef de culture ; Chef de production agricole ; Cultivateur / Cultivatrice ; Régisseur / Régisseuse d’exploitation agricole

poursuite de formation possible

La poursuite d’études est possible avec un BTS Analyse et Conduite des systèmes
d’Exploitation.

qualité et satisfaction

Taux de réussite aux examens Année 2022-2023 : 100%

Taux d’insertion professionnelle Année 2022-2023 : 56%

Taux de satisfaction Année 2022-2023 : 100%

Mise à jour :  08/01/2024